• logo linkedin
  • logo email

Les réflexions sur la stratégie de développement économique du Maroc ont fait l’objet de nombreuses études de qualité et ont couvert, sous la forme de plans sectoriels, la plupart des secteurs d’activité de l’économie marocaine. Au coeur de ces travaux, aux diagnostics le plus souvent concordants, se retrouve la question lancinante de l’émergence économique et cette interrogation : pourquoi le Maroc ne réussit-il pas à s’engager durablement dans une trajectoire d’émergence, alors que les conditions paraissent en grande partie réunies ? Ainsi, en dépit d'une relative stabilité politique et sociale, d'une amélioration notable du climat des affaires, d'un effort exceptionnel d’investissement public et parapublic, et d'une insertion réussie dans des chaînes de valeur mondiales à fort contenu technologique, telles que les industries automobile et aéronautique, cette question reste posée dans les derniers rapports produits sur la situation du Maroc, comme elle l’était déjà dans des termes identiques en 2005 dans le rapport Prospective Maroc 2030.
À cette interrogation fait écho une préoccupation, également de longue date mais croissante ces derniers temps : comment poursuivre les politiques de réduction de la pauvreté mises en oeuvre et maintenir la cohésion sociale, si la croissance économique et l’emploi escomptés par une trajectoire d’émergence ne sont pas au rendez-vous ?
De fait, le Maroc affiche depuis plusieurs décennies ces deux ambitions en accordant tantôt la priorité à l’émergence économique, dans le sillage remarquable des pays du Sud-Est asiatique, et tantôt aux questions sociales et à la lutte contre la pauvreté, élargie ces dernières années aux enjeux du développement durable et inclusif.

pdf : 457.25 Ko
auteur(s) :
coordinateur :
Bertrand SAVOYE
collection :
Macrodev
issn :
2116-4363
pages :
36
numéro :
29
disponible aussi en : fr
457.25 Ko (pdf)
téléchargé 586 fois